Partager

KERABEN GRUPO, S.A.U. prend part une fois encore aux efforts de l'être humain visant à améliorer l’environnement

13 feb 2019
Projet AMBICOAT : Développement de revêtements basés sur des composés organométalliques pour améliorer la qualité de l’air dans les ambiances intérieures.

Actuellement, on estime que la pollution existante dans les ambiances intérieures est de deux à cinq fois supérieure qu'à l’extérieur, ce qui peut affecter l’état de santé des personnes. Pour la combattre, des technologies innovantes purifiant l’ambiance intérieure sont mises au point, capables de remédier aux effets de nombreux polluants nocifs.

Parmi ces polluants, le formaldéhyde est celui qui a suscité le plus grand intérêt au cours des dernières années, compte tenu de son impact dans les espaces intérieurs. En effet, sa toxicité provoque une irritation des tissus au contact direct avec celui-ci et peut avoir des effets nocifs sur la santé des personnes.

Le formaldéhyde est un composé organique volatil (COV) qui se comporte à température ambiante comme un gaz incolore. Il est utilisé dans divers processus industriels liés à la fabrication de vernis, peintures, colles, apprêts pour tissus, conservateurs en cosmétique et dans d’innombrables utilités qui nous touchent au quotidien. Nous pouvons ainsi le trouver dans nos logements et nos lieux de travail au niveau des murs, des sols, des tiroirs et des placards, sur nos vêtements et dans de nombreux produits qui émettent peu à peu cette substance, en élevant sa concentration dans l’ambiance intérieure.

Il existe actuellement des solutions dépolluantes basées sur le TiO2, qui ne sont pas efficaces dans des ambiances intérieures, ni spécifiquement pour ce type de composés.

KERABEN GRUPO, S.A.U. prend part une fois encore aux efforts de l'être humain visant à améliorer l’environnement qui nous entoure. Dans ce cadre, il participe au projet AMBICOAT : Développement de revêtements basés sur des composés organométalliques pour améliorer la qualité de l’air dans les ambiances intérieures.

Le projet a été financé par le Ministère des sciences, de l’innovation et des universités dans le cadre de l’appel de propositions Reto Colaboración 2017 (Défis Collaboration 2017), dossier nº RTC-2017-6428-5 et s’inscrit, par conséquent, dans le cadre du Défi 5 : « Action sur le changement climatique et efficacité dans l’utilisation de ressources et de matières premières », avec formation d’un consortium de 6 partenaires pour y parvenir : l’Université de Valence (ICMOL, MatCo) se chargera de synthétiser les composés organométalliques, MOF, et de lancer une nouvelle entreprise (Spin-off) pour fournir des MOF aux partenaires industriels ; le centre technologique AIMPLAS mettra au point la méthode de dispersion des MOF au sein des résines liquides, aux côtés des sociétés OMAR COATINGS et PECTRO, qui formuleront les différents revêtements pour les différentes applications : sols, mobiliers, peinture décorative, matériaux composites et céramique. AIMPLAS et ITC, centre technologique également, appliqueront les revêtements. Enfin, ce sera KERABEN GRUPO, S.A.U. qui validera les développements lors de démonstrations réelles, au cours desquelles ITC mesurera la dégradation de formaldéhyde des revêtements photocatalytiques mis au point dans le cadre du projet.

GOBIERNO DE ESPAÑA

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Être informé de nos derniers projets, photographies et nouvelles

NOTICE ON COOKIES: This website uses cookies to gather anonymous statistical data on the use of the website, as well as for improving proper functioning and offering a customised browsing experience for the user. If you continue, you accept our cookies policy. Accepter Plus d´information